Breadcrumbs

Élaboration d’un quotidien familial

Principes de base pour l’école

De bonnes habitudes sanitaires et une vie régulière constituent un premier pas vers la protection de votre famille contre les maladies. Vous trouverez ici des conseils et des informations pour de bonnes habitudes sanitaires lorsque vos enfants sont à l’école.

Élaboration d’un quotidien familial

En cours d’année scolaire, votre calendrier familial peut être rempli d’activités extrascolaires, d’événements particuliers, d’heures de sport et de devoirs. Il peut s’avérer très difficile, pour une famille, de s’astreindre à respecter les obligations et les tâches du ménage afin d’éviter la prolifération des germes dans l’appartement.

De la même façon que vous intégrez le nettoyage dans votre quotidien, une famille peut intégrer ces mesures importantes à son fonctionnement global, de sorte que cela accélère et facilite par ailleurs le ménage.

  • Demandez à votre enfant d’imaginer également des tâches de routine pour la famille. Responsabilisés, les membres de votre famille seront engagés et se sentiront impliqués.
  • Attribuez un rôle dans le ménage à chaque membre de votre famille. Chaque personne peut être responsable de différentes choses, par exemple sortir la poubelle ou laver la vaisselle. Ces tâches peuvent également tourner au fur et à mesure de la semaine.
  • Établissez un programme de nettoyage hebdomadaire ou mensuel indiquant quel membre de la famille est responsable d’une tâche particulière à quel moment, comme, par exemple, balayer ou rassembler le linge.
  • Demandez à votre enfant de ranger sa chambre à des moments précis de la journée, directement après l’école ou avant de se coucher étant deux bons moments.
  • La personne qui a utilisé la douche en dernier doit vaporiser les parois de la douche/baignoire à l’aide d’un produit d’entretien pour usage quotidien ou bien retirer chaque jour les parois et les portes de la douche. L’utilisation quotidienne d’un vaporisateur désinfectant peut empêcher l’apparition de moisissures et de mildiou dans la douche et la baignoire.
  • Nettoyez tous les jours l’évier de votre cuisine. N’oubliez pas de nettoyer les planches à découper sur lesquelles ont été préparées de la viande crue, de la volaille ou des fruits de mer.
  • Tous les soirs avant de vous coucher, passez une lingette désinfectante sur les éléments de la cuisine et de la salle de bain. Les surfaces humides peuvent contenir plus de germes que les surfaces sèches.
  • Rangez le courrier que vous avez reçu ainsi que le matériel des devoirs à faire à la maison. Lisez tous les jours votre courrier puis jetez-le, traitez-le ou classez-le. Videz tous les jours le cartable de vos enfants afin de jeter les restes de nourriture, de remettre du produit désinfectant pour les mains et des mouchoirs ainsi que de signer tous les documents/toutes les autorisations nécessaires.
  • Affectez une caisse ou un grand récipient aux « objets à donner » et mettez-y tous les jouets, vêtements et autres objets dont vous n’avez plus besoin, afin de diminuer le désordre.

Protection des enfants contre les maladies

Outre la prévention des germes et les vaccins, il y a d’autres actions élémentaires que votre enfant peut faire pour rester en bonne santé. Si votre enfant est globalement en bonne santé, il pourra mieux combattre les germes et les maladies telles que le rhume ou la grippe.

Aidez votre enfant à suivre les conseils sanitaires suivants d’ordre général :

  • Dormir suffisamment. Veillez à ce que votre enfant dorme suffisamment lorsqu’il va à l’école. Un enfant normal a besoin de neuf à dix heures de sommeil par nuit.
  • Avoir une alimentation suffisamment riche en nutriments. Non seulement une alimentation saine renforce votre enfant et l’aide à combattre les maladies, mais elle contribue également à éviter l’obésité infantile. L’obésité constitue un problème national, qui expose un enfant au risque de nombreuses maladies.
  • Commencez la journée par un petit déjeuner sain, pas trop sucré.
  • Donnez à votre enfant un repas pour la pause comportant du pain complet, des fruits et des légumes ainsi que des protéines maigres. N’oubliez pas une bouteille d’eau !
  • Essayez de dîner en famille le soir. Vous pouvez être un exemple pour votre enfant en matière d’alimentation saine.
  • Faites attention aux aliments susceptibles de déclencher une réaction allergique chez votre enfant. Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes et si leurs symptômes peuvent être légers, ils peuvent également être mortels. On compte parmi les aliments qui causent le plus souvent des allergies :
    • le lait
    • les œufs
    • les cacahuètes
    • les noix des arbres (noix du Brésil, noisettes, amandes et noix)
    • le poisson
    • les fruits de mer (moules, crabe ou crevettes)
    • le soja
    • le blé
    Si vous pensez que votre enfant peut réagir à un type d’aliments particulier, consultez immédiatement un médecin, surtout s’il présente des problèmes respiratoires.
  • Veillez à la sécurité alimentaire des enfants. Évitez le lait ou les jus non pasteurisés, chauffez la viande et les œufs jusqu’à ce que leur température interne soit sûre et rappelez à votre enfant de se laver les mains avant de toucher ou de manger des aliments. Ne donnez pas de poisson à votre enfant si vous savez qu’il contient une forte concentration de méthylmercure. On compte parmi ces poissons l’espadon, le tile, le thazard franc ou le requin.
  • Boire beaucoup. Il est important pour votre enfant d’absorber beaucoup d’eau tout au long de la journée, surtout pendant la saison de la grippe.
  • Avoir une activité physique. Des études ont montré qu’un enfant devait être debout et bouger 60 minutes en tout par jour. Cela peut se faire en plusieurs fois, du moment que cela fait une heure au total.
  • Gardez à l’esprit que : même si votre enfant ne pratique pas de sport, il doit se dépenser ! Incitez-le à faire du vélo, à aller se promener, à sauter à la corde, à danser, à nager ou à faire quelque chose qui l’amuse.
  • L’exercice constitue par ailleurs un bon moyen de se détendre et de renforcer son système immunitaire.
  • Se détendre. Il est important que votre enfant bénéficie de petits moments où il ne puisse « n’être qu’un enfant ». Les devoirs sont importants mais autorisez à votre enfant également des activités extrascolaires.
  • Une bonne hygiène buccale. Il est primordial d’avoir des dents saines pour être globalement en bonne santé. Votre enfant doit :
    • se laver soigneusement les dents avec du dentifrice au fluor au moins deux fois par jour, surtout après le petit-déjeuner et avant de se coucher.
    • Manger moins de sucreries et d’aliments lourds tels que des chips ou des bretzels.
    • Utiliser tous les jours du fil dentaire (si votre enfant a moins de 8 ans, passez-le lui).
    • Aller régulièrement chez le dentiste.
  • se baigner régulièrement : aidez votre enfant à se fixer un programme pour rester propre. En plus de se laver les mains régulièrement, il doit prendre un bain ou une douche avant ou après l’école (comme cela convient le mieux à votre rythme familial) et faire sa toilette lorsqu’il ne se baigne pas. Il doit alors se laver le visage, les aisselles et les parties génitales au savon et à l’eau. Si votre enfant se peigne/se brosse les cheveux tous les jours, il ne doit normalement pas prendre de shampoing plus que tous les deux jours jusqu’à la puberté. À la puberté, l’enfant développe un vif intérêt pour ses soins quotidiens.
  • Faites attention aux signes de la présence de poux. Les poux sont très fréquents et ne sont pas un symptôme de mauvaise hygiène. Ils sont, par ailleurs très contagieux et peuvent se répandre rapidement dans une école.

    S’il y a des cas de poux dans l’école de votre enfant :
    • Dites à votre enfant de ne pas échanger de chapeau, peigne, écharpe, casque ou autre vêtement avec les autres enfants.
    • Examinez votre enfant tous les trois à quatre jours pour voir s’il semble avoir des poux :
    • Pour en savoir plus sur les poux, consultez le thème « Maladies infantiles courantes ».

Pour en savoir plus sur la façon d’empêcher les germes de se propager pendant la saison du rhume et de la grippe, consultez le thème « Rhume et grippe ».