Breadcrumbs

Asthme

Maladies infantiles courantes

Tous les jours, vos enfants sont exposés aux germes à l’école. Soyez-y préparé et apprenez-en plus sur les germes et les virus avec lesquels vous pouvez entrer en contact. »

Asthme

L’asthme est une maladie chronique des voies aériennes (bronches) qui transportent l’air dans les poumons. L’asthme est souvent difficile à diagnostiquer car chaque enfant peut présenter des symptômes différents. Un enfant peut ainsi par exemple attraper souvent des rhumes qui s’éternisent alors qu’un autre toussera toute la nuit. Les symptômes peuvent apparaître ou s’aggraver s’ils sont « déclenchés » par des allergènes courants.

Un enfant asthmatique peut, par ailleurs, être sensible aux rhumes et autres infections virales, à l’air froid, aux particules ou aux produits chimiques présents dans l’air et/ou réagir aux changements brusques de température dans une pièce. Lorsque l’asthme est perceptible, on le désigne souvent sous le nom de « poussée » ou « crise d’asthme ».

Symptômes

Pendant une crise, les voies respiratoires enflent et s’enflamment ce qui les rend hypersensibles et « irritables ». Cela peut induire des crampes, qui causent :

  • un blocage des voies respiratoires
  • un sifflement respiratoire
  • une pression sur la poitrine
  • un essoufflement

Traitement

Si votre enfant présente des symptômes de l’asthme, il faut le faire examiner par un pédiatre et traiter. Le traitement consiste en la lutte contre l’inflammation des voies respiratoires à l’aide de médicaments et la prévention des crises. Le plus important, dans le traitement de l’asthme, est que vous sachiez qu’on peut maîtriser une crise d’asthme et y mettre fin grâce à une réaction rapide.

Il n’est pas possible d’empêcher l’asthme mais vous pouvez contribuer à éviter les crises. Si votre pédiatre a mis en évidence les matières qui déclenchent des crises d’asthme chez votre enfant, essayez de l’empêcher d’y toucher.

 

Varicelle

La varicelle est fréquente chez les enfants, surtout avant 12 ans. Elle est induite par le virus varicelle-zona (VVZ) et disparaît généralement sans traitement. L’infection est, toutefois, si contagieuse qu’elle contamine souvent toute la famille, des classes entières de maternelle ou des groupes de jeu.

Symptômes

  • Une éruption cutanée rouge et prurigineuse qui forme comme des pustules ou des piqûres d’insectes.
  • Elle apparaît souvent d’abord sur le ventre, le dos ou le visage de votre enfant. Elle se propage ensuite à tout le corps, notamment la tête, la bouche, le nez, les oreilles et les parties génitales.
  • Des symptômes grippaux peuvent apparaître : maux de gorge, maux de ventre, maux de tête et/ou fièvre.
  • L’éruption initiale se transforme en petits boutons remplis de liquide transparent au début et trouble par la suite.
  • Les boutons crèvent, font mal et sèchent avant de se transformer en croûtes.

Un enfant est contagieux jusqu’à ce que toutes ses plaies se soient transformées en croûtes.

Traitement

Il n’existe pas de traitement contre la varicelle car elle est causée par un virus. Vous pouvez toutefois faire vacciner votre enfant contre la varicelle, généralement entre 12 et 15 mois. Si vous sentez que votre enfant a peut-être la varicelle, consultez votre pédiatre. Pensez à lui demander à cette occasion comment reconnaître des complications éventuelles. Si vous décidez de faire examiner votre enfant au cabinet, indiquez à l’assistante du médecin que vous pensez qu’il souffre d’une varicelle afin que les autres enfants de la salle d’attente ne soient pas en contact avec lui.

 

Le refroidissement normal

Un rhume est normalement contagieux dans les deux à quatre jours suivant l’apparition des symptômes et jusqu’à trois semaines. Il se transmet facilement par contact entre plusieurs personnes ou entre des personnes et des surfaces... c’est pourquoi il est si important de se laver les mains pour éviter leur prolifération.

Symptômes

  • Écoulement ou congestion nasale
  • Éternuements
  • Irritations de la gorge
  • Un rhume peut également s’accompagner de maux de gorge, de toux, de maux de tête, d’une légère fièvre, de fatigue, de douleurs dans les membres, d’une perte d’appétit et/ou de sécrétions vertes/jaunes.

Traitement

Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour soigner le rhume mais vous pouvez soulager les douleurs dans les membres, les maux de tête ainsi que la fièvre de votre enfant. Essayez de lui administrer du paracétamol ou de l’ibuprofène. Lisez cependant dans tous les cas les recommandations figurant sur l’emballage au sujet de l’âge et/ou du poids de l’enfant.

Demandez à votre médecin à quels symptômes vous devez faire attention, qui nécessiteraient une prise en charge médicale. Par ailleurs : N’administrez jamais de produit contre le rhume à un enfant de moins de 12 ans sans avis médical direct de votre médecin et n’administrez jamais d’aspirine à un enfant enrhumé.

 

Conjonctivite

Dans le cas de cette maladie courante, la muqueuse recouvrant la partie blanche de l’œil et l’intérieur de la paupière s’enflamme. Dans certains cas, elle disparaît d’elle-même, dans d’autres, il faut un traitement médicamenteux. Certains types de conjonctivite sont causés par des bactéries ou des virus, ces maladies sont contagieuses. D’autres types (non contagieux), sont induits par des allergies ou la présence de substances irritantes dans l’environnement, telles que des polluants dans l’air (fumée ou poussière).

Symptômes

  • On ressent normalement une gêne au niveau des yeux, qui rougissent.
  • Démangeaisons
  • Larmes dans les yeux
  • Écoulements à cause desquels les yeux restent collés après avoir dormi.

Traitement

Le traitement dépend de l’origine de la maladie. Consultez donc votre pédiatre pour qu’il détermine cette origine et qu’il vous recommande un traitement. Essayez de soulager les symptômes de votre enfant à l’aide de compresses froides ou chaudes. Nettoyez, par ailleurs, l’œil/les yeux infecté(s) à l’aide d’une gaze propre ou de disques de coton propres que vous aurez trempés dans de l’eau chaude, de l’intérieur vers l’extérieur. Si votre enfant a également de la fièvre et si la zone des paupières et autour continue à gonfler, à rougir ou si elle devient plus sensible, appelez immédiatement votre médecin.

 

Otite

Les otites sont très fréquentes chez les petits enfants. Aux États-Unis, 75 pourcent des enfants de trois ans ont en effet déjà eu au moins une otite. Selon le type d’otite dont souffre votre enfant, des médicaments sont nécessaires ou non.

Symptômes

Selon le type d’otite :

  • Douleur aux oreilles
  • Sensation de pression
  • Fièvre
  • Nausées
  • Vomissements
  • Vertiges
  • Difficultés à manger ou dormir
  • Sensation que les oreilles vont tomber ou « éclater »
  • Absolument aucun symptôme

Traitement

Si vous pensez que votre enfant peut souffrir d’une otite, appelez votre médecin. Le traitement dépend de nombreux facteurs, notamment du type et de la gravité de l’otite, de sa durée, de la fréquence des otites, de l’âge et des facteurs de risque éventuels et de la question de savoir si l’otite altère les capacités auditives de votre enfant. Si votre enfant est sujet aux otites, il peut être utile de le tenir éloigné des grands groupes d’enfants ainsi que du tabagisme passif.

 

Grippe

La grippe est une infection du nez, de la gorge et des poumons, causée par le virus influenza. On confond parfois la grippe avec le rhume normal. De façon générale, la grippe est toutefois plus grave que le rhume normal. Elle est, par ailleurs, très contagieuse.

Symptômes

  • Fièvre soudaine, souvent élevée
  • Toux (parfois sèche)
  • Douleurs dans les membres
  • Maux de tête
  • Maux de gorge
  • Frissons
  • Extrême fatigue

Traitement

Les antibiotiques ne soignent pas le virus de la grippe. Et comme le virus de la grippe se propage principalement par la toux ou les éternuements d’une personne grippée, entre personnes ou par contact avec des surfaces infectées, il est essentiel de se laver les mains et de nettoyer/désinfecter les surfaces pour éviter sa propagation. Appelez votre médecin si vous pensez que votre enfant pourrait avoir la grippe. Selon la gravité des symptômes, le médecin pourra prescrire des médicaments antiviraux pour soulager les symptômes.

 

Poux

Les poux sont de tout petits parasites sans ailes vivant dans les cheveux humains. On les trouve surtout chez les enfants âgés de 3 à 12 ans, notamment chez les filles. Les poux sont, par ailleurs, très contagieux... et n’ont rien à voir avec l’hygiène ou la propreté d’un enfant.

Symptômes

  • Démangeaisons et inflammation du cuir chevelu
  • Œufs de poux (lentes), minuscules avant l’éclosion et ressemblant à des points jaunes, jaunes foncés ou bruns.
  • Après l’éclosion (après environ une à deux semaines) l’enveloppe restante est blanche ou transparente.
  • Les larves (bébés poux) sont plus petites que les poux adultes. Elles deviennent adultes environ sept jours après leur éclosion.
  • Un pou adulte a à peu près la taille d’un grain de sésame. Il est brun foncé mais peut toutefois paraître plus foncé dans une chevelure sombre.

Traitement

Appelez votre médecin si vous pensez que votre enfant pourrait avoir des poux ou si votre enfant se gratte la tête ou d’autres zones poilues de son corps. Votre pédiatre ou un pharmacien pourra vous recommander un shampoing traitant, une crème ou une lotion anti-poux. Il pourra également vous proposer un rinçage spécial des cheveux de votre enfant, permettant de retirer plus facilement les lentes à l’aide d’un peigne.

Demandez conseil à votre médecin si le médicament prescrit ou en vente libre n’est pas efficace.

 

Impetigo

Cette infection cutanée contagieuse est l’une des infections cutanées les plus fréquentes chez l’enfant. Elle est généralement causée par un ou deux types de bactéries : les streptocoques A ou les staphylocoques dorés. L’impetigo est particulièrement fréquent pendant les mois d’été et apparait surtout aux endroits où la peau est déjà lésée ou irritée. Il peut se transmettre par contact avec de la peau infectée ou avec des objets, tels que des vêtements, des serviettes ou des draps ayant été en contact avec de la peau infectée.

Symptômes

Les symptômes dépendent de la bactérie à l’origine de la maladie :

  • Streptocoques A : Il se manifeste par des symptômes tels que de tout petits boutons qui peuvent crever et laisser de petites zones humides de peau rouge desquelles s’écoulent du liquide. Peu à peu, une croûte jaune sombre ou jaune-brun (comme du miel ou du sucre brun) recouvre la zone qui cicatrise.
  • Staphylocoque doré : Il se manifeste par des symptômes tels que de gros boutons contenant du liquide, transparent au début puis trouble. Parfois les boutons ne crèvent pas du tout.

Traitement

Si vous pensez que votre enfant pourrait avoir de l’impetigo, appelez votre médecin. Si l’impetigo ne touche qu’une zone restreinte, on peut généralement le traiter à l’aide d’une crème antibiotique. S’il apparaît, toutefois, à trop d’endroits sur le corps de votre enfant, votre médecin pourra prescrire des comprimés antibiotiques ou un sirop antibiotique. Une fois le traitement antibiotique commencé, la situation s’améliore en quelques jours.

 

SARM

L’abréviation SARM signifie staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, un type de bactérie staphylocoque potentiellement dangereux qui résiste à certains antibiotiques et peut occasionner des infections cutanées ou autres. Comme pour toutes les infections à staphylocoques, la détection des symptômes et un traitement satisfaisant précoce de l’infection cutanée par SARM réduit le potentiel d’aggravation de l’infection.

Symptômes

La plupart des infections cutanées à staphylocoques, notamment le SARM, apparaissent sous forme d’aspérité ou d’infection locale de la peau, qui :

  • est rouge
  • est enflée
  • est douloureuse
  • est chaude au toucher
  • est purulente ou emplie d’un autre liquide
  • est accompagnée de fièvre

Traitement

Si vous pensez que votre enfant pourrait avoir une infection cutanée par SARM, bandez la zone concernée et appelez votre médecin. Il est particulièrement important de contacter votre médecin si les signes et symptômes d’infection cutanée par SARM sont accompagnés de fièvre.

 

Teignes

Les teignes sont de petits vers. Il s’agit d’une mycose du cuir chevelu ou de la peau, dont le nom anglais (ringworm) provient des « cercles » qu’elles peuvent former sur la peau. Les teignes appartiennent à la famille des mycoses cutanées appelées « tinea », pouvant également occasionner des mycoses à l’aine et au pied. Elles sont très fréquentes et se transmettent facilement, en particulier chez les enfants. Les animaux domestiques tels que les animaux productifs, les chiens, les chats, les hamsters ou les cochons d’Inde peuvent également être infectés par des teignes. Elles peuvent passer de ces animaux aux enfants en cas de contact étroit.

Symptômes

  • Peau : démangeaisons, rougeurs de la peau et formation d’une plaie circulaire irrégulière s’élargissant sur les bords et s’éclaircissant au centre.
  • Cuir chevelu : petites lésions au début ressemblant à un bouton, devenant ensuite irrégulières, en forme de plaques ou écailleuses. On les confond souvent avec des pellicules. Le cuir chevelu peut être enflé, lésé et rouge. Quelques cheveux peuvent tomber ou se casser.
  • Ongles : peuvent s’épaissir, prendre une couleur blanche ou jaunâtre et se casser.
  • On compte également parmi les symptômes de teignes l’apparition d’une masse enflée, enflammée et suintante que l’on appelle « kérion ». Cela prête souvent à confusion avec l’impetigo.

Traitement

Si vous pensez que votre enfant a peut-être des teignes, consultez votre pédiatre. Il pourra vous recommander l’application sur la peau une crème antifongique contre les teignes ou l’administration d’un médicament contre les teignes du cuir chevelu et/ou des ongles.

 

Angine

L’angine est induite par des bactéries de type streptocoques A. Elle est très fréquente et contagieuse. Lorsqu’un enfant souffre d’une angine, on peut généralement déceler les bactéries directement dans la zone du nez et de la gorge, c’est pourquoi les streptocoques peuvent se transmettre très facilement par les éternuements, la toux ou même par contact entre les mains. Si elle n’est pas traitée, l’angine peut entraîner des complications graves.

Symptômes

  • Zones rouges et blanches dans la gorge
  • Difficultés à avaler
  • Ganglions (ganglions lymphatiques) sensibles ou enflés dans le cou
  • Rougeur et grossissement des amygdales
  • Maux de tête
  • Douleur au bas-ventre
  • Fièvre
  • Malaise général, gêne ou sensation de maladie
  • Manque d’appétit et nausées
  • Éruption cutanée
  • Haleine symptomatique

Traitement/prévention

Si vous pensez que votre enfant peut avoir une angine ou des maux de gorge et qu’il a pu être en contact avec des streptocoques, appelez votre médecin. Il effectuera un test de streptocoque rapide ou une culture de streptocoque avant de déterminer s’il est nécessaire d’administrer des antibiotiques.

 

Verrues

Les verrues constituent une infection cutanée causée par un virus de type papillomavirus humain (PVH). On les observe plus souvent chez l’enfant que chez l’adulte. Bien qu’on puisse les trouver partout sur le corps, elles apparaissent souvent sur de petites coupures ou égratignures, ou à proximité, ou bien près des ongles si votre enfant se ronge les ongles ou ses cuticules. Elles sont très contagieuses et votre enfant peut attraper des verrues en touchant quelque chose (une serviette ou une table par exemple) ayant préalablement été touché par une personne ayant des verrues.

Symptômes

Il existe différents types de verrues dont les symptômes ne sont pas les mêmes :

  • Verrue normale : apparaît sur les doigts, les mains, les genoux et les coudes. Cette petite aspérité dure en forme de bosse, généralement de couleur grisâtre-brun présente souvent une surface rugueuse avec de petites tâches noires.
  • Verrue plate : souvent sur le visage mais également sur les bras, les genoux ou les mains. Plus petite que l’autre verrue. Lisse avec une surface plate. Elle peut être rose, brun-clair ou jaune et apparaître en groupe.
  • Verrue plantaire : comme elle apparaît sur la plante du pied, elle peut être douloureuse lorsqu’on marche.
  • Verrue filiforme : appraît à proximité de la bouche, des yeux ou du nez. Elle a plutôt la forme d’un doigt et a normalement la même couleur que la peau.

Traitement

Si votre enfant a une verrue, parlez-en à votre pédiatre avant d’essayer de la traiter vous-même. Une verrue disparaît souvent sans traitement ; cela peut prendre environ 6 mois à 2 ans. Votre médecin peut cependant préférer éliminer la verrue si elle gêne votre enfant ou qu’elle lui fait mal (comme c’est souvent le cas pour les verrues plantaires).