Breadcrumbs

Campylobacter

Type de germe : Bactérie

Ce pathogène provenant des aliments peut déclencher des diarrhées (souvent sanglantes), des crampes, des nausées, des vomissements, des maux d’estomac ainsi que de la fièvre. Cette maladie dure normalement une semaine et la plupart des patients guérissent sans traitement. Pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, elle peut cependant être mortelle.

  • Transmission par : la consommation de volaille crue ou mal cuite ou contamination croisée entre ces aliments et d’autres. On trouve également ce type de bactérie dans le lait non pasteurisé et l’eau sale. Un enfant en bas âge peut être contaminé en touchant un pack de volaille crue alors qu’il est assis dans le charriot lorsque vous faites des courses.
  • Prévention : adoptez une attitude responsable en ce qui concerne les aliments, lavez-vous également les mains avant et après tout contact avec des aliments ou après avoir utilisé la salle de bain. Ne buvez pas de lait non pasteurisé ou d’eau non traitée. Cuisez votre volaille jusqu’à ce que la température interne atteigne au moins environ 75 °C. Évitez toute contamination croisée dans votre cuisine en nettoyant vos ustensiles de cuisine ayant servi à la préparation des aliments dés qu’ils ont touché de la viande crue ainsi qu’en désinfectant et rinçant régulièrement les surfaces et les ustensiles de cuisine ayant servi à la préparation des aliments.

Clostridium

Type de germe : bactérie

Il existe trois types courants de bactéries clostridium pouvant être sources de maladies.

Le clostridium difficile : il se manifeste par des symptômes tels que de la fièvre, un manque d’appétit et des maux de ventre/une tension douloureuse de la paroi abdominale. Il peut entraîner des maladies graves telles qu’une inflammation du gros intestin. On traite généralement cette infection par antibiotiques. Les patients les plus âgés, traités à l’hôpital ainsi que les personnes malades qui doivent prendre des antibiotiques pendant un certain temps, sont plus à risque de contracter cette maladie.

  • Transmission par : contact avec des surfaces souillées par de la matière fécale.
  • Prévention : si vous souffrez de c. difficile, veillez à bien vous laver les mains après avoir été aux toilettes et avant les repas et nettoyez soigneusement les surfaces de votre cuisine et de votre salle de bain pour éviter toute transmission à des patients à risque. Désinfectez immédiatement ces surfaces à l’aide d’une solution d’eau de javel à 1:10.

Le clostridium botulinum : il produit une toxine pouvant induire une maladie potentiellement, bien que rarement, mortelle avec phénomènes de paralysie. Les trois types de botulismes les plus courants sont : le botulisme alimentaire, le botulisme infectieux et le botulisme infantile.

  • Causé par : le botulisme alimentaire est causé par la consommation d’aliments contenant des toxines botuliques (généralement par des aliments contaminés, mis en conserve soi-même). Le botulisme infectieux est causé par une toxine libérée par une plaie infectée et le botulisme infantile est causé par l’absorption de spores de bactéries botuliques, se développant ensuite dans les intestins et libérant des toxines. Les spores proviennent du sol et de certains aliments (ex. miel et certains sirops de maïs).
  • Prévention : veillez à respecter des mesures d’hygiène strictes pour réduire la contamination des aliments que vous préparez. Les services de consultation de votre pays ainsi que le ministère de l’agriculture américain pourront vous fournir des recommandations sur ce sujet. Le botulisme infectieux peut être évité en soignant immédiatement les plaies infectées et en n’utilisant aucun médicament injectable provenant de la rue. Ne donnez jamais de miel à un enfant de moins d’un an.

Le clostridium perfringens : troisième cause de maladie alimentaire. Il se manifeste par des symptômes tels que des maux de ventre, des diarrhées et, dans certaines circonstances, également des nausées et des vomissements. Il peut être grave pour les groupes à risque.

  • Transmission par : consommation de viande ou de volaille peu cuite, ayant été conservée à température ambiante.
  • Prévention : cuisez la viande et la volaille jusqu’à ce que la température interne soit sûre. Mettez les aliments au frais dans un délai de deux heures.

Escherichia Coli (E.coli)

Type de germe : Bactérie

L’escherichia coli (e. coli) est une bactérie alimentaire capable de produire une toxine mortelle. La plupart des souches d’e.coli sont présentes dans les intestins humains. Elles contribuent à la digestion et produisent de la vitamine K. Il existe toutefois certaines souches susceptibles de causer des maladies graves.

Elle se manifeste par des symptômes tels que des crampes d’estomac sévères, des diarrhées sanglantes (parfois également non sanglantes) et des nausées. Chez les enfants en bas âge, les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli, elle peut parfois entraîner de graves pathologies rénales.

  • Transmission par : la viande, notamment la viande hachée peu cuite ou crue ; les produits agricoles crus ; le lait ou le jus non pasteurisé et l’eau sale (par ex. eau de piscine contaminée par une couche sale). Tranmission également possible par contact entre deux personnes.
  • Prévention : lavez-vous soigneusement les mains après avoir utilisé les toilettes, changé votre bébé ou après avoir touché un animal productif ou de zoo. Nettoyez et désinfectez soigneusement vos surfaces et ustensiles de cuisine après tout contact avec de la viande crue. Cuisez la viande jusqu’à ce que la température interne soit sûre et ne buvez pas de lait, de jus de fruit ou de cidre non pasteurisé. Évitez d’avaler de l’eau si vous vous trouvez dans des bains publics, une pataugeoire, un lac, un étang ou un fleuve public.

Giardia

Type de germe : parasite

La giardiase est causée par la giardia intestinalis, également appelée giardia iamblia ou giardia duodenalis, se trouvant sur des surfaces, dans le sol, dans des aliments ou de l’eau ayant été contaminés par la matière fécale de personnes ou d’animaux infectés. Ce parasite est très contagieux et peut survivre plusieurs mois dans l’eau. La maladie se manifeste par des symptômes tels que des diarrhées, des ballonements, des nausées ou stéatorrhées liquides. Ces symptômes peuvent entraîner une déshydratation ou une perte de poids.

Bien que les parasites giardia puisse contaminer tout le monde, les petits enfants, notamment ceux qui fréquentent des structures de garde, ainsi que les femmes enceintes sont plus sujets à la déshydratation et doivent beaucoup boire lorsqu’ils sont malades. En cas d’infection, des médicaments pourront être prescrits.

  • Transmission par : surfaces souillées (surfaces de salle de bain, table à langer, seau à couches ou jouets) ; eau potable ou glace souillée (tirée d’un lac ou d’une rivière ou encore d’une fontaine mal entretenue ; avalement d’eau dans une piscine, un bain bouillonnant, un lac ou des eaux thermales ; aliments crus souillés ; contact entre des personnes.
  • Prévention : lavez-vous soigneusement les mains après avoir utilisé la salle de bain, avant les repas ou la préparation des aliments. Ne vous baignez pas dans des eaux thermales si vous avez la diarrhée, jusqu’à une semaine après l’apparition de la diarrhée et évitez tout contact fécal/rectal avec une personne infectée. Ne buvez pas d’eau non traitée (ni de glace fabriquée à partir de cette-dernière). Douchez-vous avec de l’eau et du savon avant d’entrer dans un bassin de natation ou d’eaux thermales et protégez ces-derniers en emmenant régulièrement vos enfants aux toilettes lorsqu’ils se baignent et en changeant leurs couches à distance de la piscine.

Listeria monocytogènes

Type de germe : Bactérie

La listeria monocytogènes cause la listériose, maladie alimentaire pouvant induire des pathologies graves chez les personnes âgées, celles dont le système immunitaire est affaibli ainsi que les femmes enceintes. Contrairement à la plupart des maladies alimentaires, la listéria peut également se développer à température du réfrigérateur. Cette maladie se manifeste par des symptômes tels que de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs dans les membres, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des vertiges ou des pertes d’équilibre. Chez une femme enceinte infectée, elle ne se manifeste parfois que par de légers symptômes grippaux. Pendant la grossesse, l’infection peut cependant conduire à une fausse couche, un bébé mort-né, une naissance prématurée ou l’infection du nouveau-né. Chez une femme enceinte ou un nouveau-né, la listériose peut être traitée par antibiotiques.

  • Transmission par : consommation d’aliments ou de plats préparés conservés au frais, notamment de hot-dogs ou de charcuterie contaminés ; contamination croisée de surfaces, notamment une serviette à vaisselle ou une éponge, par contact avec des aliments souillés. Une femme enceinte peut, sans le savoir, transmettre la listériose à son enfant à naître.
  • Prévention : lavez-vous les mains ainsi que vos couteaux et planches à découper après avoir manipulé des aliments non cuits. Conservez la viande crue séparément des légumes et des plats préparés. Cuisez la viande jusqu’à ce que sa température interne soit sûre et lavez soigneusement les légumes. Essuyez immédiatement les liquides ayant coulé dans votre réfrigérateur et désinfectez-le régulièrement. Évitez les produits à base de lait non pasteurisé. Consommez vos plats préparés aussi vite que possible. Si vous êtes enceinte ou si vous appartenez à un autre groupe à risque, ne mangez pas de fromage non pasteurisé, de pâté ou de fruits de mer fumés ; ne mangez de hot-dogs et de charcuterie que s’ils ont été cuits à la vapeur.

Salmonelles (enteritidis et typhimurium)

Type de germe : Bactérie

Les salmonelles sont à l’origine des infections à salmonelles. Il existe 2 000 sortes de bactéries salmonelles. La plupart vivent dans le tube digestif des animaux ou des oiseaux. Depuis plus de 100 ans, les salmonelles sont une cause connue de maladie alimentaire. La salmonella enteritis est connue pour contaminer les œufs non couvés (elles sont transmises par la poule). La salmonella typhimurium est une souche bactérienne contagieuse résistante à la plupart des antibiotiques.

La salmonellose se manifeste par des symptômes tels que des diarrhées, de la fièvre ou des maux d’estomac. Même si la plupart des gens guérissent sans traitement, les symptômes peuvent s’avérer dangereux pour des personnes appartenant à des groupes à risque et nécessiter une hospitalisation. Chez ces personnes à risque, notamment les personnes âgées, les petits bébés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, l’infection peut s’étendre à la circulation sanguine et à d’autres parties du corps et elle nécessite un traitement antibiotique.

  • Transmission par : consommation de volaille, de viande ou d’œufs crus ou peu cuits ; consommation de produits laitiers ou agricoles contaminés. Les salmonelles peuvent également se transmettre par contamination croisée entre des mains, des ustensiles de cuisine et des surfaces servant à la préparation des aliments. Exemple : si un poulet cuit contaminé par des salmonelles est préparé sur une planche à découper puis que celle-ci est utilisée pour découper des légumes pour une salade, les bactéries du poulet peuvent contaminer la salade.
  • Prévention : cuisez la volaille, la viande de bœuf hachée et les œufs jusqu’à ce que leur température interne soit sûre, surtout si vous cuisinez pour des personnes à risque. Lavez-vous les mains, nettoyez et désinfectez les surfaces sur lesquelles les aliments sont préparés ainsi que vos ustensiles de cuisine, directement après un contact avec de la viande, de la volaille ou des œufs crus. Les personnes appartenant à des groupes à risque doivent éviter tout contact (direct ou indirect) avec des reptiles susceptibles d’être porteurs de la bactérie.